ATA secure erase sans réinstaller

De Linux Server Wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

draft

Depuis une image de rescue :

  • mount /dev/sdXY /mnt/
  • rsync -aAX --numeric-ids --checksum /mnt/ /backup/rsync/ # -A = acl et -X = extended attributes ; bug parfois ?
  • getfacl -R -s -p /mnt | sed -n 's/^# file: //p' # dans le doute : conserver cette liste + sauver les acl
  • getfattr -R /mnt/ | sed -n 's/^# file: //p' # dans le doute : conserver cette liste + sauver les attributs
  • find /mnt/ -type f -exec lsattr {} + | grep -v -- "--------------e------" # de même, dans le doute
  • umount /mnt/
  • sfdisk -d /dev/sdXY > /backup/part_table
  • blkid -> noter l'uuid des partitions
  • tune2fs -l /dev/sdXY > /backup/tune2fs

Reset SSD :

  • ata-secure-erase
  • Si le drive est frozen : echo -n mem > /sys/power/state

Remettre en place :

  • sfdisk /dev/sdX < part_table
  • mkfs.ext4 -U <UUID> /dev/sdXY
  • mkswap -U <UUID> /dev/sdXY
  • tune2fs -l /dev/sdXY -> comparer avec /backup/tune2fs

Restauration :

  • mount /dev/sdXY /mnt/
  • rsync rsync -a --numeric-ids --checksum /backup/rsync/ /mnt/
  • restaurer les acl avec setfacl